« Et si le Théâtre Jdidi m’était conté », œuvre pour rendre hommage aux Hommes

et aux  Femmes du Théâtre Jdidi

Pourquoi ce livre sur le Théâtre Jdidi?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar sont les auteurs de «Et si le Théâtre Jdidi m’était conté», un livre en français de 244 pages, illustré de documents photographiques.

Cette saisissante œuvre sur le Théâtre Jdidi, depuis ses prémices en 1919, préfacée par Hadj Driss Lamrabet, est sortie le 06 mars 2017 aux éditions « Maison d’imprimerie », dans la  collection « Arts et Culture ».Elle nous emmène dans un fascinant voyage à la découverte des codes cachés du Théâtre Jdidi, en tant qu’édifice ou art, depuis son premier balbutiement jusqu’à nos jours.

Le théâtre est un lieu où l'on observe une action en jeu reproduite ou totalement créée, et devant illustrer du sens chez les spectateurs. Ainsi, le théâtre est éducateur, catalyseur de patriotisme et éveilleur de conscience.

Le Théâtre Jdidi dans sa forme moderne est né il y a 70 ans environ, sous l’angle de la lutte anticoloniale. Ce théâtre a été et est toujours un art qui est lié directement aux questions de sociétés. Se mettre à l´écoute de son évolution, c´est suivre le mouvement de l´histoire culturelle des Doukkala. Ce nouvel ouvrage sur l´histoire du Théâtre Jdidi vient de paraître le sauver de l’oubli. Car en dépit de son importance indiscutable, le Théâtre Jdidi n´a pas inspiré de nombreuses études scientifiques. Les articles et les dossiers journalistiques sont plus foisonnants. De même, à elles seules, les œuvres de Mohammed Saïd Afifi n’ont pas suscité au moins une thèse.

Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar, avec passion et rigueur, aborde l´histoire du Théâtre Jdidi. Ils saisissent que cet art se produit à El Jadida sous l´angle de l´engagement de dramaturges liés à leur racine, axes majeurs, non seulement du Théâtre, mais de la culture Jdidie. El Jadida du XXe est celle de l´histoire du nationalisme et de la lutte de Libération. Le Théâtre Jdidi a souvent reflété avec génie cette dimension majeure, que ce soit en langue arabe classique ou en arabe dialectal. Le souffle, qui traverse cette histoire du théâtre, est celui de l´attachement à la culture Doukkalie.

Les auteurs Jdidis de pièces de théâtre ne se sont pas enfermés dans une conception esthétique des choses, mais ont traduit avec force et liberté les aspirations du peuple Marocain. Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar précisent que le concept de l´engagement chez des auteurs à dimension universelle comme Goethe, Sartre, Feuerbach, Brecht, le contexte sociopolitique est souvent pris en compte. À El Jadida, notamment à partir des années 1920, le théâtre va se confondre avec le Mouvement national.

Toutes les péripéties de ce théâtre d’engagement sont décortiquées et analysées par ce livre, facile à lire, qui sera une référence pédagogique.... Tout comme celles nées à partir de 1946, jusqu´à nos jours, y compris celles initiées par l´association théâtrale d'El Jadida qui va à son tour être à l´origine d´un théâtre d´expression arabe littéraire engagé et nationaliste: pièce mise en scène par Driss Mseffer.

Cet ouvrage est donc venu pour rafraichir les mémoires et appelle à se tourner avec confiance vers le futur. Car la culture est l´avenir d´un peuple, si les artistes, les intellectuels, les universitaires s´impliquent et traduisent avec patience la recherche du beau, du vrai et du juste pour donner du sens à la vie collective. Il reste un avenir.

Nous n'entrerons pas dans le détail de l'édition pour évoquer le pourquoi et le comment de la publication de cet ouvrage et de ce qui a conduit à un tel labeur. Comme le travail est là et fait par un journaliste-chercheur et journaliste-homme, le document important que voici l'emporte sur toute autre raison! Pourtant, il reste que cet ouvrage est un travail de longue haleine.

Quoi qu'il en soit, par cet ouvrage, nous vous donnons à apprendre et à comprendre la création et l'évolution du 4e art à El Jadida, de 1920 à nos jours, c'est-à-dire d'un théâtre né et développé à l'époque coloniale et pleinement enrichi et revigoré dès le début de l'indépendance à nos jours. Il s'agit d'une œuvre totale qui tente d'expliquer, grâce à des références sûres et solides (sources, études, articles, illustrations, déclarations de spécialistes du théâtre,...), les objectifs premiers du Théâtre Jdidi, son évolution et ses résultats. En somme, nous vous proposons de faire le point sur la question théâtrale dans les Doukkala, depuis le début du XXe siècle jusqu'à nos jours.

En tout cas, si l'on fait l'histoire du Théâtre Jdidi, depuis 1920 à nos jours, on en sera convaincu aisément. Cet ouvrage vient justement de nous le rappeler et de le souligner.    

Ce nouvel ouvrage arrive à point même s’il est venu trop tard.

 Table des matières (« table of contents »)

- « Et si le Théâtre Jdidi m’était conté », œuvre pour rendre hommage aux Hommes et aux  Femmes du Théâtre Jdidi

- Pourquoi ce livre sur le Théâtre Jdidi?

- Préface (faite par ….)

- Dédicace (honneur aux Femmes et Hommes du Théâtre Jdidi)

Évolution du Théâtre Jdidi

- Histoire du Théâtre Jdidi, depuis son origine jusqu’à présent

- Construction et évolutions architecturales du théâtre d’El Jadida entre 1920 et 1969

- Inauguration de la salle municipale des fêtes de Mazagan en 1923

- Une saison musicale au Théâtre Municipal de Mazagan en 1937

- Naissance du Théâtre Jdidi

- Clin d’œil sur le théâtre Jdidi

- Othello et Mazagan

- Premières femmes comédiennes Doukkalies

- Le théâtre de la jeune génération Jdidie

-Commémoration du 2è anniversaire du décès de l’artiste Mohamed Saïd Afifi

- Une cure de jouvence pour le théâtre Municipal d’El Jadida

- Inauguration du Théâtre Mohamed Saïd Afifi en 2012: Un théâtre  à la recherche du charme perdu

Les genres théâtraux dans le Théâtre Jdidi

- Les tendances dans le Théâtre Jdidi

- L’exploitation de l’espace scénique dans le Théâtre Jdidi

- Le Théâtre Jdidi et Al Masrah Al Ihtifali (théâtre cérémonial)

- Le Théâtre Jdidi entre le théâtre engagé et le théâtre hakaouati

Les ténors du Théâtre Jdidi 

   * Mohammed Saïd Afifi, le père spirituel des comédiens Jdidis :

           - Biographie de Mohammed Saïd Afifi, l’Othello Marocain

           - Mohammed Saïd Afifi a vécu en gentleman tout au long de sa vie », témoignage de son épouse Mme Karima Afifi

           - Mohammed Saïd Afifi, Molière en babouches

   * Elmostfa Jelbi, l’une des figures emblématiques du 4e art à El Jadida

   * Abdelâziz Chakir et le dépassement  du conflit entre le corps et l’esprit

   * Hadj Abdelmajid Nejdi : La fascination de l'impossible et la tentation de l'aventure

   * La Fédération Nationale de Théâtre amateur dirigée par El Jadida et Ben Sina

   * Mustapha Bouâsria et son attachement pour le travail bien fait

   * Elmostafa Ikhmim, le comédien philosophe du Théâtre Jdidi

   * Ahmed Jaouad, le révolté des escaliers du Théâtre Municipal d’El Jadida

   *Mohammed Gabi et le renouvellement du langage théâtral dans le Théâtre Jdidi

   * Jamal Boudouil, le rossignol du Théâtre Jdidi

L’enfant et le Théâtre Jdidi

- Le théâtre de marionnettes et le théâtre pour enfants à El Jadida : 43 ans d’existence

Sous l'œil de la caméra

- Édifice du théatre d'El Jadida

- labsat-halka

- Artistes Jdidis juifs et européens

- Film Othello à El Jadida

- Soirées-bals masqués à El Jadida

- Youssef Ouahbi à El Jadida

- Jean Vilar à El Jadida

- Mohammed Saïd Afifi

- Richard Burton et Elisabeth Taylor à El Jadida

- Documents

-Une série de photos de différentes scènes de pièces de Théâtre Jdidi

 

Remerciements