Le Festival Théâtral de la Citerne sera dédié à Mohammed Saïd Afifi, père du Théâtre Jdidi et rendra hommage à Hadj Abdelmajid Nejdi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Festival Théâtral de la Citerne se tiendra du 27 au 30 Mars courant à El Jadida, à l'initiative de l’Association Théâtrale et Culturelle Masque Bleu d’El Jadida, en collaboration avec la Direction Provinciale de la Culture d’El Jadida- Sidi Bennour, sous le thème "El Jadida, espace du théâtre et carrefour des cultures africaines". Cette manifestation, aux goûts et aux rythmes de l'Afrique, verra la participation 7 troupes théâtrales marocaines et aura comme invités d’honneur le Sénégal et la Tunisie. Cette édition, qui rassemblera environ 100 artistes marocains et africains, sera dédiée à Mohammed Saïd Afifi, père du Théâtre Jdidi décédé le 06 Septembre 2009 et rendra hommage à une figure emblématique du Théâtre Jdidi: Hadj Abdelmajid Nejdi.

L’Association Théâtrale et Culturelle Masque Bleu d’El Jadida organisera, en collaboration avec la Direction Provinciale de la Culture d’El Jadida- Sidi Bennour, organisera la première édition du Festival Théâtral de la Citerne qui se prolongera du 27 au 30 Mars courant.

Le programme de cette édition du Festival Théâtral de la Citerne comprend au total 8 pièces de théâtre ainsi que des airs de concert de la troupe sénégalaise « Africa Bégué ».

Le programme du festival prévoit, en outre, une table ronde qui sera consacrée à la femme du théâtre tunisien dans ses volets de recherche, d'innovation et d'organisation, et ce à travers l’expérience de Samira Laâbidi dans le domaine du théâtre.

Dans le même cadre, l’édition de cette année prévoit une exposition dédiée au théâtre de l’Association Théâtrale et Culturelle Masque Bleu d’El Jadida, afin de faire connaître les principales étapes de son expérience théâtrale, et ce par le biais de photographies, d’affiches, d’imprimés et de maquettes, témoignant des talents et créativité de ses comédiens.

Cette première édition du Festival Théâtral de la Citerne, qui rendra hommage à une figure emblématique du Théâtre Jdidi: Hadj Abdelmajid Nejdi, constitue par ailleurs une grande opportunité qui permettra aux troupes marocaines de présenter leurs créations dans le cadre de cette manifestation dont les initiateurs  visent  à en faire un festival permanent à El Jadida.

Outre les représentations théâtrales, le programme du Festival propose également de débattre des expériences novatrices dans le théâtre arabe et jdidi à travers plusieurs problématiques  autours des enjeux de l’avenir en matière théâtrale avec la participation de plusieurs chercheurs et dramaturges arabes.

Le théâtre de l'enfant occupe une place de choix dans cette édition avec notamment la présentation d'une pièce de l’Association Théâtrale et Culturelle Masque Bleu d’El Jadida « les trois ennemis ».

L’évènement sera en plus ponctué par des activités parallèles, des workshops, des conférences ainsi que des sessions de formation. Ainsi, cette manifestation culturelle ambitionne de sensibiliser à l’importance de l’art théâtral et de promouvoir cette activité, mais aussi de développer les talents des jeunes professionnels tout en mettant en valeur les dernières œuvres artistiques.

Cette première édition du Festival Théâtral de la Citerne sera donc une occasion propice pour les artistes marocains et africains de mettre en exergue leurs talents et compétences artistiques sur la scène, d’échanger leurs expériences et expertises dans le domaine du théâtre et de promouvoir l’ouverture de cette catégorie de la population sur les divers genres dramaturgiques, tout en œuvrant à l’enracinement des valeurs de fraternité, de tolérance et de solidarité à travers la pratique théâtrale et artistique.

Le festival servira d’amorce au dialogue entre les artistes des pays africains participants, à travers l’organisation de deux "master class", ainsi que des ateliers de formation de jeunes comédiens portant sur les divers domaines dramaturgiques, en vue de leur permettre d’acquérir des techniques artistiques susceptibles de rehausser la pratique théâtrale.

Dans ce contexte, Abderrahim Anasnassi, directeur artistique du Festival affirme que : « L’organisation de ce festival vise à faire vivre la plate forme artistique Jdidie, à donner plus de visibilité aux artistes en leur permettant de se produire. Nous voulons également rapprocher les capitales africaines, faire tomber les barrières fictives à travers le théâtre et provoquer l’intégration des peuples. Le frottement des talents africains permettra de hisser le théâtre du continent au rang d’une véritable industrie culturelle ».