C’est officiel, Marjane ouvrira ses portes à El Jadida entre le 15 novembre et début décembre de l’année en cours. Un peu plus tôt que prévu.

La direction générale de Marjane offrira, en la circonstance, un cadeau-surprise aux jdidis : la construction à hay Al Matar, d’une salle couverte de 900 places, qui sera fin-prête dans les quelques mois à venir.

 

L’implantation de Marjane à Hay Al Matar et les centaines d’appartements  qui viennent d’y être construits, vont totalement métamorphoser, cette partie de la ville et  future centre administratif d’El Jadida.

A noter, qu' centres cinématographique  y est aussi programmé.

Le déplacement du centre administratif vers hay Al Matar débarrassera la corniche d’El Jadida de toutes ces  administrations qui y sont implantées.  A commencer par la municipalité, pratiquement vidée aujourd'hui de ses fonctionnaires et qui  deviendrait d’après quelques responsables, un hôtel 4-5 étoiles. Ceci a pour  autre merite, d'alléger la circulation dans le centre ville.

Et si  Marjane s’implante à El Jadida, c’est parce que le commerce y est un secteur en plein développement. De grandes surfaces se sont déjà implantées dans la ville comme Acima et Carrefour. Les franchises, les enseignes de marque, de renommée nationale et internationale se multiplient également. Une quarantaine de franchises se sont actuellement positionnées dans la région et les perspectives vont s’élargir avec l’arrivée du holding Marjane.

 Le groupe place même El Jadida au centre de sa stratégie puisque son top management vient de dévoiler son projet d’ouverture prochaine de ce qu’il a qualifié de «parc d’attractivité commerciale». Selon les plans, ce parc s’étalera sur plus de 4 ha sur le terrain de l’ancien aérodrome.

Le projet, qui a nécessité des investissements de près de 250 MDH englobera un hypermarché, des magasins, de nouvelles franchises, un parc d’animation et de loisirs avec des espaces de restauration, avec à la clé, la création de 300 emplois directs et de 300 autres indirects.

Marjane Holding contrôle désormais trois pôles de distribution, à savoir Marjane pour les hypermarchés, Acima pour les supermarchés et Electroplanet pour l'électroménager.

Pionnier de la grande distribution au Maroc, Marjane a su s'imposer auprès du grand public, avec plus de 30 millions de clients par an, faisant de lui le leader sur le marché marocain devant Aswak Assalam et Carrefour-Label'vie, ses principaux concurrents.

 Marjane Holding compte actuellement 30 grandes surfaces étalées sur tout le royaume.

Face à l’émergence de nouveaux acteurs sur le secteur des super/hypermarchés, Marjane a prévu d’accélérer le rythme d'ouverture pour passer à 4-5 nouvelles ouvertures par an. Un plan de 1,2Milliards de dirhams est prévu afin de rénover le réseau, six hypermarchés seront ciblés chaque année.

Le relooking porte à la fois sur la disposition des marchandises, l’utilisation d’une nouvelle charte couleurs ainsi qu'une nouvelle signalétique. Le nouveau concept consiste également à présenter les produits non pas par marque, mais par catégorie. «L’objectif est de permettre aux clients de pouvoir comparer les produits au même endroit» Autre innovation-phare, la disposition des articles à la portée des clients, de manière à leur permettre de les essayer sur place. «Les clients sont de plus en plus tactiles. Ils ont envie de toucher les produits pour en évaluer la qualité», explique le management. Parmi les types de produits concernés, les appareils photos, les produits technologiques de soin, les produits de beauté…