L’Aïd El Adha doit être fêté à El Jadida

dans les meilleures conditions d’hygiène et de propreté

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi, Abdelhak Nejdi  et Elmostafa Lekhiar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À l’occasion de l’Aïd El Adha, le Secrétariat chargé du Développement Durable organise une campagne de sensibilisation et de mobilisation de la population pour un Aïd Adha Propre sous le slogan «Fêtons proprement  Aïd El Adha ». L’opération concerne environ 70 villes. Les activités de cette campagne consistent en l’animation de séances d’informations et de sensibilisation à la préservation des ressources  et la propreté des espaces. Il sera procédé aussi à la distribution de sacs écologiques. Par conséquent, et à l’instar des autres villes, El Jadida doit célébrer la fête du sacrifice dans les meilleures conditions d’hygiène et de salubrité.

Beaucoup de facteurs déterminent

le prix du mouton de l'Aïd El Adha

Écrit par : Elmostafa Lekhiar et Hadj Abdelmajid Nejdi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Maroc célèbre, vendredi 1 er Septembre 2017, la fête de l'Aïd El Kébir. Ambiance de fête donc, mais, selon certains, qui dit fête dit dépenses. Les moutons de l’Aïd El Adha coûtent-ils trop cher ? C’est en tout cas ce que pense une majorité d’acheteurs.

Moment de recueillement et de grande

émotion au cimetière des Chouhada de l’Adir

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi

Photos : Aziz El Mehdi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À l'occasion du 64e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, une cérémonie a été organisée, dimanche 20 août 2017, au cimetière des Chouhada de la prison de l’Adir (commune d’El Haouzia-province d’El Jadida), en présence des autorités provinciales de la province d'El Jadida, d’anciens résistants et anciens membres de l'Armée de Libération ainsi que d’autres personnalités civiles et militaires.

أوساخ مترامية.. روائح كريهة.. ومناظر تسد أنفس المواطنين.. والوضع من سوء إلى سوء

كتابة : الحاج عبد المجيد نجدي و المصطفى لخيار

 

حتى قبل اضراب عمال النظافة،باتت العديد من شوارع وأحياء مدينة الجديدة ٬خصوصا خلال فصل الصيف٬ تعرف انتشارا رهيبا للنفايات المنزلية التي امتدت إلى الطرقات الرئيسية بسبب الفشل الذريع لشركة "دريشبورغ مازاغان". هذا الوضع شوه الوجه العام لمدينة كانت تعد من ٲنظف مدن المغرب، ولذلك يرجو السكان من السلطات الإقليمية التدخل العاجل لوضع حد لهذه الكارثة البيئية خاصة مع الارتفاع الشديد لدرجات الحرارة التي زادت من الانتشار المهول والروائح المقرفة التي تسد أنفس السكان و الزوار.

نشر غسيل على الواجهة الرئيسية وشرفات فندق مصنف بوسط المدينة

كتابة : الحاج عبد المجيد نجدي و المصطفى لخيار

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

من المفروض على بلدية مدينة الجديدة و مندوبية وزارة السياحة دعوة ٲصحاب الفنادق إلى أهمية التقيد بمعايير نشر الغسيل والملابس على الواجهة الرئيسية وشرفات الفنادق والبنايات السياحية والمساهمة في الحفاظ على المنظر الجمالي والعمل من أجل الحد من ظاهرة مشوهات المظهر الحضاري للمدينة من خلال التقيد بالأساليب الصحيحة لنشر الغسيل والملابس.إلا ٲن الكل لاحظ خلال هذا الموسم الصيفي ٲن البعض ٲصبح لا يعير ٲي اهتمام إلى مسٲلة الحفاظ على المظهر الحضاري للمدينة.

Quand le manque de civisme et l’indiscipline règnent

Écrit par : Elmostafa Lekhiar et  Hadj Abdelmajid Nejdi

 

On croyait que l’affaire avait été close après la parade muselée précédemment engagée contre les marchands ambulants (Ferrachas), ayant longtemps  imposé  leur diktat.

Mais voilà, hélas, que le mal regagne à petit pas le centre de la ville dès que l’occasion est propice. Et rebelote les chassés-croisés entre le chat et la souris ! Ainsi, à El Jadida, la reine des plages, la situation devient de moins en moins rose et l’aspect du centre-ville s’avère de plus en plus morose !

Quand les rues et les places d’El Jadida sont jonchées de détritus et que les poubelles débordent, les ordures sont reines…

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar

 

El Jadida, considérée jadis comme le Deauville Marocain, étouffe ces derniers jours. À l’inextricable question de plusieurs problèmes, s’ajoute celui de la saleté et des ordures qui jonchent avenues, quartiers, rues et ruelles.

Bon nombre de quartiers de la ville, à l’image de la place Allal El Kasmi, la cité portugaise, El Hansali, Somic, derb Ben Driss, Balestrino, Daya, El Kalâa, Sfa, avenue Errafie, derb Ben Dagha, Bouchrite, Lalla Zahra, port , avenue Hassan II, Koudia, Salam et Saâda, croulent sous les ordures où l’insalubrité fait désormais partie du décor. El Jadida-Centre qui constitue la vitrine de la capitale des Doukkala, enregistre aussi ces derniers jours, une situation inhabituelle qui renseigne sur ce laisser-aller. Le constat, malheureusement, ne peut être masqué: El Jadida, la Deauville Marocaine, ressemble ces derniers temps de plus en plus à une poubelle à ciel ouvert.

Couverture totale en documents d’urbanisme

et l’orientation vers  le numérique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le conseil d’administration de l’Agence Urbaine d’El Jadida a tenu sa huitième  session, le 20/07/2017, au siège de la province d’El Jadida en présence de Monsieur Mohammed Nabil Ben Abdellah, Ministre de l’Aménagement du territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville  et M.M. Mohammed Amine El Guerrouj, Gouverneur de la province d’El Jadida, Mohamed Chafik, Secrétaire Général  de la  province de Sidi Bennour et les membres du conseil d’administration.

El Jadida doit proposer, durant tout l'été, un programme

 riche en animations sportives et artistiques

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les français l'appelaient Deauville, du nom de l'une des plus belles stations balnéaires, pour son calme et sa beauté. Sur le littoral atlantique, on dirait que la mer fait partie de la ville d’El Jadida, et que la ville est une presque île. Terre et mer ;  chacun essaie de s'imposer sur l'autre, vous cédant une vue imposante et majestueuse. Telle une sirène, elle continue à séduire par sa beauté, mais YA HASRA!!!

Belle et accueillante, Azemmour est

un plaisant havre de paix

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Surnommée la ville de Moulay Bouchaïb, Azemmour (Azama) reste à jamais dans les cœurs des personnes qui viennent la visiter. Spacieuse et pleine d’histoire, elle offre à ses visiteurs des moments de détente pour certains et des moments nostalgiques et débordants de souvenirs pour d’autres. Azemmour, plaisant havre de paix, cumule vestiges historiques et richesses patrimoniales qui en auraient fait une destination touristique très prisée s'ils avaient été exploités.