Imprimer
Catégorie : Arts & culture
Affichages : 9094

Par : eljadidasat.info

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une exposition étonnante, avec des photos éblouissantes, aux techniques puissantes et des messages forts. L'exposition de photographies de Marc Belli « Traces du Maroc » ouvrira ses portes au public du 22 décembre 2015 jusqu'au 30 janvier 2016. Cette exposition exceptionnelle, dédiée au Maroc contemporain et à diversité de ses héritages culturels, se tiendra à la galerie Lichir à Taroudant (Maroc). Cet évènement sera beau, séduisant, brillant, et en même temps, il aura cette vertu intellectuelle et morale de paraître comme une alternative de paix face aux violences qui agitent une partie du monde. Le vernissage aura lieu le lundi 21 décembre 2015 à partir de 17 H.

 

Les «traces» sont la manifestation visible, le témoin d’une existence du passé. Elles se définissent par une suite d’empreintes ou de marques physiques ou matérielles laissées par le passage de quelqu’un ou de quelque chose. On peut en dire de même de la photographie, la lumière en laissant son empreinte sur une surface photosensible participe du même processus. Partant de ce postulat l’artiste tente de cerner le sujet en rassemblant un choix de photographies prises au Maroc ces dix dernières années. Par un jeu d’assemblage et d’accumulation de plus de 80 photographies, l’artiste réalise une scénographie composée de mosaïques d’images, comme autant d’anecdotes photographiques révélant un récit en soi. L’exposition dresse ainsi un portrait sensible et poétique du Maroc contemporain, loin des clichés stéréotypés.

 

 

 

À l’occasion de cette exposition, seront également présentée une série de cahiers de photographies réalisés par l’artiste, numérotés et signés.

Qui est Marc Belli ?

Formé aux arts graphiques et diplômé des métiers d’arts en 1982, rejoint au début des années 80 l’agence «Éditorial» où il s’initie aux métiers du journalisme. Ce studio de création graphique conçoit des nouvelles formules pour la presse écrite. Il y travaille pendant plus de 10 ans, contribuant ainsi à la refonte d’une grande partie de la presse française. Il participe notamment à la transformation du quotidien «Libération» et à tous les stades de son évolution. Au sein du studio, qui assure la conception graphique et la direction artistique du journal «Libération», il réalise ses cahiers thématiques, ses suppléments et ses hors-séries, en collaboration avec le service photo du quotidien et l’agence photo «Vu». Par la suite, fort de cette expérience fondatrice, il entame une carrière freelance et s’oriente de plus en plus vers la photographie en étant, tour à tour, directeur artistique à «Photographie Magazine» et à la revue de photographies «Camera International». À la fin des années 90, il évolue vers une direction artistique photo pour la presse magazine et commence à diriger des prises de vue pour la mode et la publicité. À cette période il commence une recherche photographique personnelle qui marquera le début de ses travaux photos. Depuis 2003 il vit entre Paris et Taroudant.