Le journaliste Ahmed Haidache, directeur du journal régional Mazagan News, poignarde grièvement sa femme, en plein tribunal (+Vidéo)

Alors que le couple, en instance de divorce, allait se présenter devant le juge en ce lundi 21 octobre, Ahmed Haidache, enseignant retraité et journaliste-directeur du journal régional Mazagan News, sort un couteau de sa poche et poignarde grièvement sa femme.

La mésentente de ce couple et ses disputes sont connus de tous les habitants de la ville :

-  Au lendemain de la nuit du destin, des enfants remarquent dans le cimetière plein à craquer de monde, une personne louche,  qui tout en portant un habit féminin : Jellaba et nikab …chaussait des souliers d’hommes.

Intrigués, leurs parents alertèrent la police.

 Soupçonnant une quelconque affaire de terrorisme, cette dernière s’y déplaça, sur les lieux, en un quart de tour, et l’arrêta.

Après vérification de son identité, il s’avéra qu’il s’agissait… d’Ahmed Haidache qui ne faisait qu’espionner sa  femme, qu’il soupçonnait déjà d’infidélité.

Tout le monde oublia cette affaire, dont  la majorité trouvèrent drôle, jusqu’à il y a un mois. Sa femme revient à la charge et l’incrimina de la forcer à coucher avec différents hommes, pendant qu’il restait calfeutré dans un fauteuil, en se délectant de leurs  ébats amoureux.

Qui croire ?

La femme qui demanda alors le divorce ou l’homme qui continua à crier haut et fort son innocence.

Toujours est-il qu’avec de telles allégations, même le Mahatma Ghandi et le Dalai Lama réunis, auraient eu du mal à garder leur calme.

Et en cette matinée du lundi 21 octobre et alors qu’ils attendaient devant la salle n 1 pour se présenter devant le juge, Ahmed Haidache pète les plombs et  poignarde sa femme… toujours entre la vie et la mort.  

http://www.youtube.com/watch?v=J3mr_cs2FTY