Imprimer
Catégorie : Région
Affichages : 2573

Élégance, force, endurance, courage, patience et liberté, représentent autant d’indéniables vertus ayant illustré depuis toujours le cheval, cet ami fidèle qui a accompagné l’homme dans toutes ses aventures ses pérégrinations et ses grands moments de liesse.

Profondément ancré dans l’identité et la culture marocaines depuis des temps immémoriaux, le cheval conserve jusqu’à nos jours ses titres de noblesse et sa popularité exemplaire qu’on peut aisément

découvrir lors des spectacles de tbourida, dans les champs de courses, durant les parties de sport ainsi

que dans le domaine de l’agriculture. « Le cheval fait partie de notre famille, de notre culture, et de notre civilisation. », disait Feu Sa Majesté Hassan II. Et c’est ce rituel, transmis d’une génération à l’autre qui continue à nourrir aujourd’hui encore cette passion jamais inassouvie, qui donne au cheval une distinction emblématique et un rayonnement des plus éclatants dans tout le pays.

Dans ce sillage, et en s’octroyant le privilège d’abriter pour la 6ème année, sous le Haut Patronage de

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’un des plus prestigieux événements au centre duquel le cheval est

toujours à l’honneur, la Province d’ El Jadida ne fait que confirmer son statut de terre où toutes les expériences ne peuvent être vouées qu’à la réussite.

Doukkala est indéniablement le plus authentique berceau du cheval. La renommée du Moussem de

Moulay abdallah Amghar qui a rassemblé cette saison quelques 1800 cavaliers et dont les échos ont dépassé largement les frontières Marocaines, est un indicateur des plus significatifs de cette notoriété.

Un rang des plus avancés qui puise toute sa force du gisement traditionnel dont regorge cette contrée

à forte charge historique, patrimoniale et culturelle.

Il faut souligner qu’au-delà de ses aspects événementiels et festifs, la philosophie du salon du cheval

se nourrit d’une dimension beaucoup plus importante.

D’une part, elle reflète l’attention particulière que le Souverain et la Famille Royale ont toujours accordée au cheval et à la pérennité des traditions qui l’accompagnent, d’autre part le salon tel qu’il est présenté se dessine comme le moyen le plus adapté pour valoriser encore plus la noble espèce équine en l’introduisant dans le cycle de la modernité tout en préservant la singularité de son charme traditionnel.

Ainsi donc, c’est dans ce cadre bien précis et sagement réfléchi qu’on peut inscrire cette édition et celles qui l’ont précédée.

 Les succès cumulés tout au long de ces années nous rassurent fortement quant à l’avenir de la filière équine dans notre pays.