Engagement du Groupe OCP

et son accompagnement dans le processus

du développement socio-culturel

de la province d’El Jadida

Le Groupe OCP confirme son engagement en faveur du développement durable à l’occasion du Salon du cheval qui se tient du 16 au 21 octobre à El Jadida. À travers son soutien à cette manifestation, pour la onzième fois consécutive, le Groupe OCP valorise les traditions et sports équestres marocains et partage avec les habitants de la région la passion du cheval.  OCP assurera une présence au niveau de l’espace des sponsors et institutionnels à travers un stand de 45 m2 qui permettra aux visiteurs de découvrir l’envergure et l’impact des réalisations et des projets du Groupe dans la région.

Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales

d'El Jadida, un pôle d'excellence et de rayonnement

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi

 

Le samedi 06 Octobre 2018, s’est déroulée à l’amphi de l’École Nationale de Commerce et de Gestion d’El Jadida, dans une salle archi-comble, la cérémonie de remise de diplômes de la promotion 2018 en Master« Sciences économiques et gestion » et « Sciences juridiques» de la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales d'El Jadida.

La cérémonie, riche en couleurs et en émotions, entretenue par les parents, les frères les sœurs et amis, qui étaient venus nombreux soutenir les valeureux lauréats de cette promotion. L’ambiance musicale était assurée par Aissaoua et Dakka Marrakchia.

جريمة بيئية تجتاح مدينة الجديدة بسبب استهتار

المجلس البلدي و شركة "دريشبورغ" بصحة المواطنين

كتابة: الحاج عبد المجيد نجدي و المصطفى لخيار

يبدو أن الجماعة الحضرية لمدينة الجديدة ٲصيبت بالضربة القاضية من جراء الروائح الكريهة المنبعثة من النفايات التي تؤثت شوارع و أزقة مدينة الجديدة. ولذلك لم تستطع مقاومة ظاهرة النفايات بالمدينة. بل إن المجلس البلدي مني بهزيمة قاسية أمام الزحف المتواصل لهذه الظاهرة وفر بجلده إلى خارج المدار الحضري في انتظار سيدنا اقدر، ولعل البرهان على ذلك ، تلك الصورة التي أصبحت حديث القاصي والداني هذه الأيام٬ خصوصا أيام عيد الأضحى. فمن يحمي هذه الشركة المخلة بواجبها و لماذا لا تفرض عليها غرامات?

Le Deauville Marocain perd son charme..

Et dire qu’on veut préserver le patrimoine Jdidi en constituant un comité !

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar

El Jadida a été, jadis, la perle du littoral atlantique marocain. Elle s’est, malheureusement, métamorphosée en gourbi, à cause de l’inaction du pouvoir local, tel est le triste constat établi par la majorité de la population Jdidie.

Un centre-ville défiguré, des routes pratiquement défoncée, des avenues entièrement occupées par les Ferrachas. La ville est à l’abandon. Elle se dégrade de plus en plus, le cadre de vie devient au fur et à mesure insupportable. Le centre- ville, les monuments historiques, les cimetières et plusieurs quartiers de la ville sont délaissés. Des parkings sauvages gardés par des énergumènes armés de bâtons, sont entre autres, les maux qui pénalisent cette ville.

El Jadida sera-t-elle toujours la Sirène de l’Atlantique ? le Deauville Marocain? Ce qui nous amène à poser la question suivante : Quelle ville d’El Jadida souhaitons-nous pour demain ? Quelle El Jadida allons-nous léguer aux générations futures ?

On réclame la lumière dans la ville

Écrit par : Elmostafa Lekhiar et Hadj Abdelmajid Nejdi

Si l’envie vous prenait, un jour de faire une petite promenade à EL JADIDA à la tombée de la nuit, munissez-vous d’une lampe de poche et si possible d’un solide gourdin. Pour quelle raison ? C’est bien simple dès que le soleil se couche, la ville revête une allure de décor à la «  Hitchcock ». Les ruelles, les avenues et le centre-ville semblent évoquer  quelques coupe-gorges où il serait dangereux de s’aventurer.