Plus de 40 tonnes de vivres offerts par les Emirats

Arabes Unis aux nécessiteux des Doukkala-Abda

 

 

À l’occasion du mois sacré du Ramadan, Son Altesse le Prince Héritier de l’Emirat d’Abou Dhabi, le Cheikh M’hamed Ben Zaïd Al Nahyane par l’entremise de son Cabinet à Rabat  et de l’Ambassade des Emirats Arabes Unis à Rabat  a offert plus de 40 tonnes de vivres et divers produits de première nécessité aux populations économiquement faibles des Doukkala-Abda, pour leur permettre de passer le Ramadan dans l'allégresse. Et ce, sur instructions  de Son Altesse le Prince Héritier de l’Emirat d’Abou Dhabi, le Cheikh M’hamed Ben Zaïd Al Nahyane.

 

 

Et c’est M. Mohammed El Ghazouani et  son frère Si Ahmed El Ghazouani avec l'aide de quelques bénévoles tel que Smail El Kasmi, Hadja Zahra El Ghazouani, Fatima El Ghazouani et Maria El Ghazouani qui se sont chargés de l'opération de distribution de denrées alimentaires dans les provinces d’El Jadida et de Sidi Bennour.

 

 

Ainsi, geste de l’opération Ramadan «iftare assaïm 2015», louable à plus d’un titre, qui est à sa douzième  année consécutive dans les Doukkala- Abda, à toucher des centaines de familles nécessiteuses et des individualités handicapées ou en situation difficiles dans différents quartiers d’El Jadida et d'Azemmour, et surtout plusieurs contrées du monde rural, où les habitants concernés par cette donation ont été fortement touchées par la noblesse du geste de nos frères Émiratis. Il reflète donc la profondeur des relations qui lient les Emirats Arabes Unis et le Maroc et vient s’ajouter aux multiples autres aides que les Emirats Arabes Unis offre au Maroc dans divers domaines.

 

 

Ainsi, plus de 40 tonnes de produits alimentaires de première nécessité, dont notamment des sacs de farine, du sucre, de l’huile, du lait en poudre ou concentré, du miel, des dattes, du riz, des lentilles, de la semoule, des pois chiches, du thé, de la tomate concentrée, du café ont été mis à la disposition d’un comité de bénévoles, qui ont veillé depuis le début du mois de Ramadan, au bon déroulement de cette vaste action de solidarité et à caractère humanitaire.

 

 

Pour ce qui est de la ville d’El Jadida, l’action a été orientée vers les familles démunies des quartiers de la Cité Portugaise, de Sid Daoui, de Sidi Moussa, en plus des 70 veuves des marins pêcheurs des Ports de Safi, Agadir, Tanger et El Jadida, des 100 vieux pêcheurs en retraite et en situation difficile, des personnes pratiquant la pêche artisanale ou la pêche à pied sur toute la côte de la Province, le groupe folklorique El Âouniyates d’Azemmour  ainsi que les résidents, les employés et les femmes de ménage de la maison des personnes âgées d'El Jadida.

 

 

Concernant le milieu rural, l’opération s’est étendue à presque 1500 démunis résidant dans plusieurs communes, dont notamment celle de Mogress, de Moulay Abdallah, où des donations de produits alimentaires ont été accordées aux Chorfas du Saint Moulay Abdallah, aux défavorisés de Douar Al Bahhara et ceux de Douar Souani, ainsi que la commune d’Ouled Aïssa, où l’opération a concerné tous les habitants du Douar Laâouamra Sahel, ainsi que les porteurs de barques de la plage de Mrizika.

 

 

Quant à la commune Lekouassem d’Ouled Frej, des donations ont été attribuées aux habitants de Douar Smaâla, Douar Mohammadine, Douar Laâtamna, en plus des donations qui ont été réservées aux 11 familles fortement démunies de Douar Lamgharat. De même, plus de 60 familles de 3 douars les plus pauvres d’Ouled Amrane- province Sidi Bennour. La commune d’Ouled Aïssa a elle aussi été ciblée par des donations qui ont été effectuées au niveau de Douar Chraride.

 

 

Dans son mot de circonstance, M. Mohammed El Ghazouani a indiqué que les Emirats Arabes Unis et l’Emirat d’Abou Dhabi,  restent un modèle de coopération pour le Maroc dans tous les domaines avant de remercier l’Ambassade des Emirats Arabes Unis et le Cabinet de Rabat de Son Altesse le Prince Héritier de l’Emirat d’Abou Dhabi, le Cheikh M’hamed Ben Zaïd Al Nahyane pour son appui régulier aux familles nécessiteuses et des individualités handicapées ou en situation difficiles. Il a aussi souligné que « Cette œuvre de bienfaisance entre dans le cadre du renforcement de la coopération entre Abou Dhabi et Rabat. Nos frères Emiratis veulent par cette action sociale renforcer les liens avec les populations et ont choisi le mois du Ramadan pour lequel tous les musulmans sont appelés à faire des actions de grâce ».

 

 

Quant à Haj Ahmed Belfarji, président de l’Association des Œuvres Sociales de la maison des personnes âgées d'El Jadida, il s’est réjoui de dire « La particularité de cette aide  traduit la profondeur des relations de coopération fraternelle existant entre le Maroc et les Émirats Arabes Unis…Au nom de l’Association des Œuvres Sociales de la maison des personnes âgées d’El Jadida, je présente nos vifs remerciements et notre reconnaissance à l’Ambassade des Emirats Arabes Unis et au Cabinet de Rabat de Son Altesse le Prince Héritier de l’Emirat d’Abou Dhabi, le Cheikh M’hamed Ben Zaïd Al Nahyane pour ce noble geste. ».

 

 

À noter qu’à travers tout le Maroc, plus de 25000 familles démunies et vulnérables  ont reçu des lots de vivres composés essentiellement de riz, de sucre, d’huile, de thé, de café, de farine, de lait, de dattes, de miel, de lentilles… d’une valeur totale de deux millions de dollars américains.

 

 

Coopération exemplaire

Dans les années 1980, Feu Cheikh Zayed, que Dieu ait son âme, avait donné ses instructions pour que la coopération économique avec le Maroc soit érigée au rang des priorités. Et c'est ainsi que le Fonds Abou Dhabi pour le Développement (FAD) a investi dans le secteur de la pêche, des banques, des cimenteries, du tourisme, etc. La Société maroco-émiratie pour le Développement (SOMED) est également un modèle de réussite. Aujourd'hui, le président de l'Etat, SA le Cheikh Khalifa Ben Zayed, poursuit de manière claire cette politique visionnaire de son père. Et, grâce aux excellentes relations entre les deux pays,  le Maroc est devenu une véritable plaque tournante commerciale avec les Emirats Arabes Unis. Ainsi, le volume des investissements du secteur privé émirati au Maroc  a augmenté de manière considérable grâce aux efforts déployés par le Souverain Mohammed VI. De même, l'Etat des Emirats Arabes Unis a énergiquement participé aux financements de bon nombre de projets à caractère social ou humanitaire.