المجمع الشريف للفوسفاط بالجرف الأصفر

 

يدعم المبادرات التربوية بإقليم الجديدة

 

ضمن برنامج Act4Community

الجديدة سات.أنفو

خصص المجمع الشريف للفوسفاط بالجرف الأصفر غلاف مالي قدره مليار سنتيم لدعم و تطوير المنظومة التربوية بإقليم الجديدة.

ويأتي هذا الدعم ،من طرف المجمع الشريف للفوسفاط بالجرف الأصفر، ضمن برنامج Act4Community ، الرامي إلى توفير بيئة مثالية لمساعدة أبناء الإقليم على مواصلة دراستهم في ظروف جيدة، و دعم البنية التحتية للمؤسسات التعليمية بإقليم الجديدة ، و دعم النقل المدرسي،و محاربة الهدر المدرسي خصوصا في الوسط القروي، و كذا تطوير و دعم التعليم الأولي، إضافة إلى تنظيم قوافل طبية لفائدة تلاميذ المدارس ومخيمات صيفية .

 

Recueillement au cimetière des Chouhada de l’Adir :

Hommage aux Chouhada fusillés à la prison de l’Adir

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi

El Jadida, à l'instar des autres villes du royaume, a célébré dans un climat de patriotisme et de liesse, le 66 ème anniversaire de la révolution du Roi et du peuple.

Cette journée nationale a été commémorée d'une manière particulière à El Jadida. Dans la commune rurale d’El Haouzia, M. Mohammed El Guerrouj, gouverneur de la province d'El Jadida les familles et la délégation l’accompagnant, ainsi que les amis des martyrs du pénitencier de  l’Adir ont tenu à rendre hommage aux Chouhada de la prison de l’Adir.

Rien ne va plus dans le monde

 

du nettoyage à El Jadida

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar

Quelle honte pour El Jadida !

Les images répugnantes de cet article, prise dernièrement, surtout au centre- ville, permettent de constater ce que la ville est très malheureusement en train de redevenir. Les Jdidis espéraient ne plus revoir ça ! Et, Malgré les milliards versés au délégataire chaque année, les rues de la ville se sont transformées en un dépotoir à ciel ouvert.

Le Deauville Marocain, El Jadida :

La ville abandonnée

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar

De mémoire de Jdidis, jamais El Jadida n’aura atteint un tel niveau de clochardisation et de dégradation du cadre de vie. Une sorte de fatalité s’abat depuis quelques années sur la ville à un tel point que les années passent et se ressemblent hideusement dans une “ville-dépotoir” qui croupit sous les saletés et les immondices en tous genres et s’arcboute sous le poids des vices, de la délinquance, de l’insécurité, de l’anarchie et de l’insalubrité.

Les nouveaux quartiers d’El Jadida

manquent d’organisation et d’infrastructures

Écrit par : Elmostafa Lekhiar et Hadj Abdelmajid Nejdi

El Jadida construit, tant mieux pour ceux qui cherchent un logement.

A-t-on  prévu la sécurité de ces nouveaux quartiers (Hay Al Matar - Hay Salam, Nejd, Saada 1, Saada 2 et 3, Najmat Al Janoub …). La population qui vit dans ces lotissements est estimée à peu près entre 40 000 et 60 000 âmes. Ces nouveaux lotissements grandissent dans la périphérie et inquiètent beaucoup les pauvres citoyens.

Ces lotissements manquent aussi d’infrastructure de base : postes de police, dispensaires, postes, collèges, espace verts, etc…

Halte au massacre des arbres d’alignement

Écrit par : Elmostafa Lekhiar et Hadj Abdelmajid Nejdi

Les Azemmouris sont choqués devant cet acte barbare par lequel on s’acharne rageusement sur les arbres de toutes espèces qui ont mis des années et des années à grandir et qu’on s’amuse maintenant au vu et au su d’une « Azemmour » indignée à massacrer sauvagement à coup de tronçonneuse.

Ces arbres qu'on assassine à El Jadida !

Le massacre est-il "orchestré" ?

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar

Au XIX et XXème siècle, on plantait à El Jadida des washingtonias, des lauriers-roses, des eucalyptus, des pins, des acacias, des palmiers, des dragonniers, des Araucarias, des lagunarias (l'ibiscus d'Australie)... . Et que plante-t-on au XXIème siècle ? Quelle est la place réservée à l’arbre dans la ville d’El Jadida? Et plus particulièrement aux arbres du centre-ville? Il semble que certaines personnes à El Jadida aient du mal à supporter les arbres.

Chez les Doukkalis, Ramadan réveillent les coutumes ancestrales

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi

Réputés conservateurs et attachés à leur legs culturel, les Doukkalis, qui se fondent peu à peu dans la modernité, s'éloignent de leurs traditions dont certaines font désormais partie du passé. Toutefois, ces traditions refont surface dans les grandes occasions tel le Ramadan dont les préparatifs réveillent les coutumes ancestrales.

 

ارتفاع صاروخي لفواتير الكهرباء بالجديدة والمواطنون يشتكون

كتابة : الحاج عبد المجيد نجدي و المصطفى لخيار

تغيرت أحوال هذه السنين  الأخيرة و تغيرت معها سخونة النفقات الشهرية، فشعر المواطن الجديدي بزيادة صاروخية في كل شيء، هذه الزيادة تطال كذلك فواتير الكهرباء والماء و التي أصبحت حارقة دون مراعاة أحوال المواطن التي أصبحت لا تطاق.

وهكذا اكتوى بلفحات هذا الارتفاع وعلى رأسه ارتفاع فاتورة الماء والكهرباء لأسباب يجهلها المستهلك وتربأ بالإفصاح عنها الشركة المختصة رغم أنها تدعي بأنها شركة مواطنة و في خدمة المواطن.  

و الكثيرون أمام سخونة الفاتورات التي تلفح أكثر من أشعة الشمس يتساءلون حول أسباب ارتفاع فاتورات الاستهلاك ؟ وهل الأمر يعود كما يروج إلى الافراط في التعامل مع الآلات الكهربائية.. لكن حتى هذا الطرح يبقى غير مقبول إذا كان البعض يلوح بفاتورات حارقة وهو في عطلة خارج بيته أي أنه لم أيستهلك حتى ثلث قيمة الفاتورة..

La santé et l’environnement menacés : Le véritable cauchemar de l’ancienne décharge publique

Écrit par : Elmostafa Lekhiar et Hadj Abdelmajid Nejdi

L’aménagement et la valorisation de l’ancienne décharge publique d’El Jadida tarde de voir le jour. Et ils sont nombreux à s’interroger sur l’aboutissement hypothétique du projet qui a fait beaucoup parler de lui et surtout qui s’est étalé dans le temps sans résultats tangibles.

L’aménagement de ce site avait fait naître beaucoup d’espoir lors de sa conception, censé générer un plus écologique, économique et social à la ville.

Les Jdidis se plaignent des désagréments

qu’ils subissent en raison de l'obscurité

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar

El Jadida est presque plongée chaque nuit dans l’obscurité. C’est le constat fait par bon nombre de visiteurs après un moment passé dans la ville d’El Jadida. Le Deauville Marocain qui acceuille des visiteurs est triste une fois la nuit tombée. Car dans la nuit, la ville est méconnaissable à cause de l’obscurité due aux défaillances de l’éclairage public avec des lampadaires électriques totalement éteints comme s’ils étaient grillés.

الجديدي محمد الغزواني ينشط بامتياز كبيرالمطبخ المصغر

» تذوق حوت بلادي «و يبهر زوار معرض أليوتيس المنظم بمدينة أڭادير

كتابة :  الحاج عبد المجيد نجدي و المصطفى لخيار

ترأس وزير الفلاحة والصيد البحري، عزيز أخنوش، فعاليات الدورة الخامسة للمعرض الدولي للصيد البحريأليوتيس، بحضور كاتب الدولة لدى وزير الصيد البحري في مملكة النرويج، التي تحضر هذه الدورة كضيف شرف، ووزراء و مسؤولين كبار من عدة دول أوروبية رائدة في المجال مثل روسيا وإسبانيا ، و الدول الإفريقية الشقيقة من ضمنها على الخصوص كوت ديفوار، وغامبيا، والغابون، وغينيا، والبنين. وحضر أيضا فعاليات هذا الحفل المتميز سفير دولة الإمارات معالي علي بن سالم الكعبي و والي جهة سوس أحمد حجي، و عدد من عمال الجهة ، وعدة شخصيات مدنية وعسكرية ، والسادة هيبته العبادلة ماء العينين الرئيس الشرفي لجامعة غرف الصيد البحري بالمغرب و محمد أمولود رئيس جامعة غرف الصيد البحري بالمغرب و سيدي المختار الجماني  رئيس  الغرفة الأطلسية الجنوبية للصيد البحري و إبراهيم البطاح النائب الأول لرئيس الغرفة الأطلسية الجنوبية للصيد البحري و محمد الغزواني العضو المشارك من الجديدة بالمعرض و منشط رواق الغرفة الأطلسية الجنوبية للصيد البحري. إضافة إلى فاعلين مغاربة وأجانب في قطاع الصيد البحري.

Hommage au journaliste Hadj Abdelmajid Nejdi

Écrit par : Ahmed Chahid

 

C’est devenu quasiment un rituel incontournable auquel s’attache avec grande ferveur l’Association de la presse d'El Jadida depuis sa création.

Rendre hommage à toutes celles et ceux qui ont fait preuve de leur talent que ce soit dans la scène sportive, culturelle  ou médiatique et qui se sont distingués du lot par leur prestance durant l’année passée, s’affirme aujourd’hui comme un devoir moral et un symbole de reconnaissance de la part de cette Association qui a fêté ce soir du vendredi 25 Janvier sa 4ème édition sous le thème “La nuit des étoiles”.

مناشدة المحسنين التكفل بعلاج الطفل منير بوعلام ضحية مجموعة من الكلاب الضالة بالناظور

كتابة : الحاج عبد المجيد نجدي

كارثة كبيرة بكل المقاييس يعيشها سكان حي "إصبانن" بمدينة الناظور ، بعد انتشار الكلاب الضالة والمسعورة بكثافة فى شوارع و ٲزقة هذا الحي، حتى عقرت طفل يتابع دراسته بإعدادية "إصبانن"    .

وهكذا أصبح سكان حي "إصبانن" بمدينة الناظور يعانون بشدة من الكلاب المسعورة التى تهاجمهم وتهاجم أولادهم. هذا في الوقت لم يحرك المسؤولون على الشأن المحلي بمدينة الناظور ساكنا للعمل على القضاء على ظاهرة الكلاب الضالة التي باتت تؤرق السكان في الليل و النهار، وتوفير كل سبل الأمان للأطفال في التنقل، خاصة التلاميذ منهم.

L’hôtel Marhaba d’El Jadida, un paquebot

ancré en pleine terre de Doukkala

Écrit par : Ahmed Chahid

À bien et mieux contempler cette image de rêve, qui représente l’hôtel Marhaba du bon vieux temps,  on ne  peut s’arrêter uniquement sur le génie de ces architectes qui ont réussi à mettre en œuvre ce joyaux qui compte parmi les merveilles de la ville d’El Jadida, voire même du pays.

Une œuvre architecturale qui se rapproche beaucoup plus  d’une toile de maître que d’une réalisation d’artistes bâtisseurs.

Engagement du Groupe OCP

et son accompagnement dans le processus

du développement socio-culturel

de la province d’El Jadida

Le Groupe OCP confirme son engagement en faveur du développement durable à l’occasion du Salon du cheval qui se tient du 16 au 21 octobre à El Jadida. À travers son soutien à cette manifestation, pour la onzième fois consécutive, le Groupe OCP valorise les traditions et sports équestres marocains et partage avec les habitants de la région la passion du cheval.  OCP assurera une présence au niveau de l’espace des sponsors et institutionnels à travers un stand de 45 m2 qui permettra aux visiteurs de découvrir l’envergure et l’impact des réalisations et des projets du Groupe dans la région.

Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales

d'El Jadida, un pôle d'excellence et de rayonnement

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi

 

Le samedi 06 Octobre 2018, s’est déroulée à l’amphi de l’École Nationale de Commerce et de Gestion d’El Jadida, dans une salle archi-comble, la cérémonie de remise de diplômes de la promotion 2018 en Master« Sciences économiques et gestion » et « Sciences juridiques» de la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales d'El Jadida.

La cérémonie, riche en couleurs et en émotions, entretenue par les parents, les frères les sœurs et amis, qui étaient venus nombreux soutenir les valeureux lauréats de cette promotion. L’ambiance musicale était assurée par Aissaoua et Dakka Marrakchia.

Le Deauville Marocain perd son charme..

Et dire qu’on veut préserver le patrimoine Jdidi en constituant un comité !

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi et Elmostafa Lekhiar

El Jadida a été, jadis, la perle du littoral atlantique marocain. Elle s’est, malheureusement, métamorphosée en gourbi, à cause de l’inaction du pouvoir local, tel est le triste constat établi par la majorité de la population Jdidie.

Un centre-ville défiguré, des routes pratiquement défoncée, des avenues entièrement occupées par les Ferrachas. La ville est à l’abandon. Elle se dégrade de plus en plus, le cadre de vie devient au fur et à mesure insupportable. Le centre- ville, les monuments historiques, les cimetières et plusieurs quartiers de la ville sont délaissés. Des parkings sauvages gardés par des énergumènes armés de bâtons, sont entre autres, les maux qui pénalisent cette ville.

El Jadida sera-t-elle toujours la Sirène de l’Atlantique ? le Deauville Marocain? Ce qui nous amène à poser la question suivante : Quelle ville d’El Jadida souhaitons-nous pour demain ? Quelle El Jadida allons-nous léguer aux générations futures ?

جريمة بيئية تجتاح مدينة الجديدة بسبب استهتار

المجلس البلدي و شركة "دريشبورغ" بصحة المواطنين

كتابة: الحاج عبد المجيد نجدي و المصطفى لخيار

يبدو أن الجماعة الحضرية لمدينة الجديدة ٲصيبت بالضربة القاضية من جراء الروائح الكريهة المنبعثة من النفايات التي تؤثت شوارع و أزقة مدينة الجديدة. ولذلك لم تستطع مقاومة ظاهرة النفايات بالمدينة. بل إن المجلس البلدي مني بهزيمة قاسية أمام الزحف المتواصل لهذه الظاهرة وفر بجلده إلى خارج المدار الحضري في انتظار سيدنا اقدر، ولعل البرهان على ذلك ، تلك الصورة التي أصبحت حديث القاصي والداني هذه الأيام٬ خصوصا أيام عيد الأضحى. فمن يحمي هذه الشركة المخلة بواجبها و لماذا لا تفرض عليها غرامات?

On réclame la lumière dans la ville

Écrit par : Elmostafa Lekhiar et Hadj Abdelmajid Nejdi

Si l’envie vous prenait, un jour de faire une petite promenade à EL JADIDA à la tombée de la nuit, munissez-vous d’une lampe de poche et si possible d’un solide gourdin. Pour quelle raison ? C’est bien simple dès que le soleil se couche, la ville revête une allure de décor à la «  Hitchcock ». Les ruelles, les avenues et le centre-ville semblent évoquer  quelques coupe-gorges où il serait dangereux de s’aventurer.