Le grand prix Jean-Giono pour Fouad Laroui

Ses amis Jdidis l’encouragent et le félicitent

Décidément Fouad Laroui, l'auteur marocain francophone vivant à Amsterdam, qui écrit également en néerlandais, traverse une belle période. Après avoir décroché le Goucourt de la nouvelle en 2012 avec « L'Étrange Affaire du pantalon de Dassoukine », voici qu'il se voit décerner le Prix Jean-Giono, le jeudi 16 octobre, pour son dernier roman « Les tribulations du dernier Sijilmassi ». Ce dernier roman conte l’histoire d’un ingénieur qui décide de quitter sa vie occidentale à Casablanca pour tenter un retour aux sources, dans les plaines de Doukkala, et « redevenir un Marocain authentique ». Comme à chaque opus, Laroui s’amuse des clichés et fait s’interroger le lecteur sur le mur érigé entre Orient et Occident.

Impossible de ne pas penser que cette intrigue possède des accents autobiographiques. Fouad Laroui est lui-même ingénieur, il est diplômé de l'Ecole des Ponts et Chaussées en France, et parle avec passion de son passage dans une usine de phosphates… Mais il a toujours mis au-dessus de tout  son autre passion, celle pour la littérature.

Laroui l'emporte face à trois autres excellents écrivains qui méritaient également ce prix: Adrien Bosc avec« Constellation » (Stock),  Pauline Dreyfus avec «  Ce sont des choses qui arrivent » (Grasset), ainsi que Mathias Menegoz avec « Karpathia » (POL).

La l'attribution du prix Jean-Giono à Fouad Laroui est symbolique à plus d'un titre. Et c’est une grande fierté pour tous les Marocains. Nous avons l’intime conviction que Fouad  Laroui mérite cette nouvelle consécration compte tenu de son talent et de la qualité de son oeuvre littéraire. Ces amis Elmostafa Lekhiar, Ahmed Chahid, Abdellah Hanbali, Hadj Abdelmajid Nejdi et toute l’équipe de « rusibis.com » et « eljadidasat.info » tiennent à lui présenter leurs sincères félicitations.

Réactions :

« Fouad Laroui est un écrivain d'exception. Le Prix Jean-Giono, obtenu par mon ami Fouad, est un honneur pour tous les Marocains et une fierté pour les autres écrivains de sa génération, ainsi que les jeunes écrivains Je tiens à lui exprimer mes plus sincères félicitations au nom de tous les membres des journaux électroniques « eljadidasat.info » et « rusibis.com ».» - Elmostafa Lekhiar.

 «J'éprouve un mélange de fierté, d'admiration et de reconnaissance pour ce que vient d'accomplir notre ami Fouad. C'est un honneur qui rejaillit sur toute la communauté littéraire marocaine. Félicitations à notre grand ami pour cette nouvelle consécration. »- Ahmed Chahid.

Résumé de « Les tribulations du dernier Sijilmassi »:

" Adam réfléchissait. Et il n'arrivait pas à trouver de solution à cette énigme : pourquoi son corps se trouvait-il à une altitude de trente mille pieds, propulsé à une vitesse supersonique par des réacteurs conçus du côté de Seattle ou de Toulouse ? très loin de son Azemmour natal, où les carrioles qui allaient au souk dépassaient rarement la célérité du mulet, où les voitures à bras n'excédaient pas l'allure du gueux se traînant de déboires en contretemps ? "

Dans son style inimitable, Fouad Laroui nous entraîne à la suite de son héros ? un ingénieur marocain décidé à rompre du jour au lendemain avec son mode de vie moderne et occidentalisé ? dans une aventure échevelée et picaresque. Une tentative de retour aux sources semée d'embûches et à l'issue plus qu'incertaine, derrière laquelle se dessine une des grandes interrogations de notre temps : comment abattre les murs que l'ignorance et l'obscurantisme érigent entre les civilisations ?

"Les tribulations du dernier Sijilmassi" : Fouad Laroui l'interview sur youtube :

http://www.youtube.com/watch?v=tK25NqE-Fmg