Couverture totale en documents d’urbanisme et

l’orientation vers  le numérique

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présidés par Driss Merroun, ministre de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, les travaux de la 7ème session du conseil d’administration de l’Agence urbaine d’El Jadida se sont distingués, mardi 12 avril 2016, par la présentation de ses plus importantes réalisations au titre de l’année 2015 et son plan d’action pour 2016-2018.

 

L’Agence urbaine d’El Jadida envisage ainsi des actions rénovatrices, dont le parachèvement de la couverture des territoires des Doukkala en documents d’urbanisme et la promotion du monde rural, à travers un vaste programme concerté pour la requalification urbanistique des agglomérations et centres ruraux, afin d'être au diapason de la dynamique économique croissante générée par l’implantation de grands équipements et de projets structurants, et l’évolution territoriale non maitrisée. Le plan d’action de l’Agence porte également sur la contribution à la mise à niveau spatiale des territoires urbains et ruraux, à travers la réalisation des études de restructuration et d’intégration urbaine des quartiers sous équipés, ainsi que la poursuite des actions de mise en œuvre de la nouvelle orientation du ministère de tutelle relative à l’adoption du concept de la gouvernance électronique.

 

S'exprimant lors de la septième session du conseil d’Administration de l’Agence urbaine d’El Jadida, tenue mardi 12/04/ 2016, au siège de la province de Sid Bennour, le ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire, Driss Merroun, a fait savoir que cette réunion constitue une occasion pour orienter l’action de cette institution, afin qu’elle puisse répondre aux attentes des citoyens et accompagner les projets de développement lancés dans la région.

Le ministre a aussi, dans ce cadre, souligné que les Agence urbaines sont appelées désormais, eu égard aux défis urbanistiques d’avenir, à adopter une approche intégrée, globale et novatrice en matière de gestion de la chose territoriale. Et ce en intégrant «l’aménagement numérique» dans la planification stratégique régionale.

Driss Merroun, a aussi insisté sur le fait de favoriser la cohérence entre les politiques publiques nationales et régionales pour qu'elles aillent dans le sens d'un rééquilibrage des régions et des territoires, le but étant de permettre l'interconnexion entre les citoyens, les institutions et les collectivités territoriales. Car selon lui, le processus de la régionalisation avancée ne peut se faire uniquement à travers les plans de développement régionaux (PDR) et les schémas régionaux d'aménagement du territoire (SRAT) puisque cela doit passer aussi à travers un schéma régional d'aménagement et de transformation numérique du territoire. Car les outils numériques, en évolution continuelle, transforment les pratiques professionnelles et personnelles, présentant de formidables potentialités dans ce sens.

M. Merroun a ajouté que cette approche, qui devra être adoptée pour relever les défis posés par le secteur de l’urbanisme, doit être aussi basée sur la durabilité de l’accompagnement et de l’encadrement de la croissance urbanistique, tout en prenant en considération la dimension environnementale dans les études urbanistiques et qualitatives et ce, dans le cadre de la régionalisation avancée.

Quant à monsieur Elmostafa Laâraïch, directeur de l’Agence Urbaine d’El Jadida, il a présenté le bilan d’activité de l’Agence au titre de l’année 2015, le plan d’action au titre de l’année 2016  et le plan d’action prévisionnel pour la période allant de 2016 à 2018 qui se base sur la stratégie de l’agence urbaine en ce qui concerne son domaine d’intervention et dont les axes stratégiques, en sus de la transformation digitale,  sont le maintien de la couverture totale en documents d’urbanisme pour l’ensemble du ressort territorial ; la requalification urbaine ; l’Amélioration du paysage urbain ; les chartes architecturales, les chartes paysagère et les traversées des centres urbains.

En qui concerne le bilan d’activité  de l’Agence Urbaine d’El Jadida durant l’année 2015, il y a lieu de citer les indicateurs de performance suivants:

1/-En matière des Etudes et des documents d’urbanisme : L’exécution de son plan d’action  opérationnel à 100%- Maintien du taux de couverture en documents d’urbanisme de 100%  au niveau de la province d’El Jadida et 100%  au niveau de la province de Sidi Bennour- Le suivi de 49 études relatives à l’élaboration des documents d’urbanisme- Le suivi de  34 études spécifiques et générales  concernant  la requalification urbaine- L’Amélioration du paysage urbain ; les chartes architecturales, les chartes paysagère et les traversées des centres urbains.

2/-En matière de gestion urbaine et d’instruction des dossiers d’autorisation de lotir et de construire : Les actions à signaler sont l’instruction de 3315  dossiers, dont 2073  ayant reçu un avis favorable avec un investissement global estimé à plus de 5.2 Milliards de dirhams.

Le directeur de l’Agence urbaine a annoncé également la stratégie de l'établissement qui se base sur les assises de la gouvernance territoriale visant le futur passage à l'ère numérique. Ainsi, en plus de la performance et l'efficience des réalisations, ce plan d'action au titre de la période 2016-2018, ambitionne de répondre aux exigences croissantes en matière d'habitat  et d'urbanisme du ressort territorial  et consent à  davantage d'efforts pour réhabiliter le patrimoine architectural, préserver les ressources naturelles  ainsi que d'ouvrir  de nouvelles zones pour l'urbanisation le tout par le biais de l'utilisation des technologies modernes.

Ainsi son plan d’action  portera essentiellement sur la consolidation des programmes suivants considérés comme pré-requis pour le passage au numérique : Requalification architecturale et urbanistique des traversées des centres ruraux- Réhabilitation des souks régionaux  relevant de l'ensemble du ressort territorial-Sauvegarde et revalorisation du patrimoine culturel et architectural des Doukkala- Réhabilitation et mise à niveau urbaine  des quartiers non structurés et des centres ruraux- Plans verts de toutes les villes et centres des Doukkala- Implémentation d’un Observatoire de l'urbanisme

 

Cette rencontre s'est déroulée en présence notamment de M. Mouâad El Jamaï, Gouverneur de la province d’El Jadida, M. Elmostapha Draïss, Gouverneur de la  province de Sidi Bennour, M. Bouchaïb Âmmar, vice-président de la région de Casablanca-Settat, M. Abdelkader Kandil, président du conseil provincial de Si Bennour, M. Mohammed Zahidi, président du conseil provincial d’El Jadida, des présidents des communes urbaines d’El Jadida et de Sidi Bennour et des présidents des chambres professionnelles, des municipalités urbaines et des collectivités territoriales.