Imprimer
Catégorie : Arts & culture
Affichages : 3137

''Cinéma et opérette'', thème de la 9ème édition

 

des Journées Cinématographiques des Doukkala

Écrit par : Hadj Abdelmajid Nejdi

La neuvième édition des Journées cinématographiques des Doukkala, organisée par l'Association Breija des arts et cultures,  se tiendra du 21 au 26 novembre sous le thème ''Cinéma et opérette''. Cette édition, qui sera dédiée à la célèbre actrice douée Fatima Khaïr, rendra hommage à Mohamed Atifi, comédiens – réalisateurs, d’origine doukkalie, à Elmostafa Lekhiar, journaliste et chercheur, ainsi qu’à Abdelkader Loumane et Mohammed Hamami, musiciens d'El Jadida.  

Cette neuvième édition, qui sera dédiée à la célèbre actrice douée Fatima Khaïr, qui a donné beaucoup au cinéma marocain, se tiendra cette année sous le thème ''Le cinéma et l’Opérette, ont précisé les organisateurs.

Selon le directeur du festival, Khalid Khodari, ces journées cinématographiques seront marquées par la projection des films marocains : "Echos du Sahara" de Rachid Kasmi, "Andalousie, mon Amour" de Mohamed Nadif, "Voleur de rêves" de Hakim Noury, ''Femmes... et femmes'' de Saâd Chraïbi, ''Yacout'' de Jamal Belmejdoub, "Carmen" de Francesco Rosi, "Safsata ou Sophisma" de Abdou El Mesnaoui et en ouverture du festival le film "Cri de l’âme" d’Abdelilah El Jaouhari qui rend hommage à l’Aïta, art qui un rapport étroit avec le thème principal du fetival « le cinéma et la musique ».

Le festival rendra de plus hommage à Mohamed Atifi, comédiens – réalisateurs, d’origine doukkalie, à Elmostafa Lekhiar, journaliste et chercheur, ainsi qu’à Abdelkader Loumane et Mohammed Hamami, musiciens d'El Jadida en guise de reconnaissance de leur apport à l’enrichissement et à la préservation du patrimoine musical aux niveaux local, régional et national.

D'autres activités sont programmées en marge du festival telle l'organisation d'une conférence sur « le cinéma et la musique » et « le cinéma et l’opérette » qui sera animée par le chercheur et critique d'art Jamal Bouzouz  ainsi que par le journaliste et écrivain-scénariste Aziz Satori et l’enseignant-chercheur El Habib Nasiri.

Cette neuvième édition du festival sera également marqué par la signature du livre "Le cinéma et la musique", et des soirées musicales animées par la troupe populaire "Jil Al Aïta ".

D’après ses organisateurs, ce festival vise à encourager l’Art et la Culture cinématographique dans la capitale des Doukkala et ses régions, en dépit de l’inexistence de la moindre salle de cinéma dans ce coin du Royaume depuis la démolition des cinémas Marhaba, Rif et Paris Ciné (connu communément sous le nom de cinéma Dufour, par allusion à sa « légendaire » propriétaire Mme Dufour).

Voici par ailleurs le programme complet de cette édition: