ECHECS :

A deux semaines du décès de feu Si Mohamed Cherraf, le Raja jadidi, section Echecs a organisé en collaboration avec le DHJ, la première édition du tournoi d’échecs à la mémoire du défunt dans le café littéraire « Face à la mer »…Tous les adhérents, des deux clubs d’échecs d’El-Jadida, qui évoluent en première division du championnat du Maroc ont tenu à avoir une dernière pensée pour Si Mohamed Cherraf en participant à ce tournoi.               

Ainsi et suite à de passionnantes parties, en semi rapide, donnant droit à 20 minutes de réflexion à chaque joueur, Ismail Ouaziz, le sociétaire du Raja Jadidi, a pu cumuler le maximum de point ! Un total de 7 sur 7 pour monter sur la première marche du podium, remportant ainsi le trophée du tournoi de feu SI Mohamed Cherraf…

Le lendemain, le dauphin de Ismail Ouaziz ,Abdelmajid Mounib du DHJ prit sa revanche en s’octroyant la belle coupe du tournoi feu Abdenabi Oueld Ra en réalisant un sans-faute,  à la clé, le plein de 5 points au compteur face aux maitres en la matière ! N’est-il pas le spécialiste du Blitz ? En effet, l’ex président de la fédération royale marocaine des échecs, Abdelmajid Mounibe, est aussi un ex champion à moult reprises du Maroc, le blitz est son point fort ! Ce dernier remporta le tournoi haut la main laissant le vainqueur du tournoi Si Mohamed Cherraf au rétroviseur. Ce dernier se contenta de la deuxième marche du podium avec 4 points !                                               Et pour terminer, signalons que les champions des deux tournois furent récompensés au café littéraire «Face à la mer » ainsi que tous les participants lors d’une sympathique cérémonie où l’instigateur des tournois, Abderrahim Kamous, l’arbitre fédéral des Echecs et président du Raja jJadidi, n’oublia pas de mettre en exergue le geste noble des mécènes qui lui ont remis des supers vases et plusieurs présents pour récompenser les adeptes de ce sport cérébral… Auparavant, une minute de silence a été observée à la mémoire de feu Si Mohamed Cherraf pour la récitation de la «fatiha » par les présents. Sur ce, bonne fête à tout le monde.

FEU SSI MOHAMED CHERRAF